Je relaye ici un texte de « voeux citoyens » adressés à nos élu.e.s. J’apprécie tout à la fois l’auteure et la pertinence de l’actualisation des concepts de Joie, Santé et Prospérité qu’elle propose à nos politiciens.

Meilleurs voeux aux élu.e.s de tous bords, de tous niveaux, les nouveaux, les anciens, les Wallons, les Bruxellois et les Flamands sans oublier les Germanophones de notre Belgique chérie.

La formule consacrée voudrait que je vous souhaite Joie, Santé et Prospérité pour l’année nouvelle.

Mais actualiser et adapter la formule est incontournable face aux vents contraires soufflant sur notre vieille Europe et plus encore sur notre petite patrie. C’est pourquoi, je vous souhaite un maximum de joie et de satisfaction dans l’exercice votre fonction politique qui – est-il nécessaire de le rappeler – n’est pas un métier mais bien un état d’esprit, une fonction de représentation des citoyens qui vous ont élus. Un détail souvent oublié par beaucoup d’entre vous une fois les élections passées.

Circulez, il y a tout à voir !

Circulez, il y’a tout à voir dans la société ! Soyez ouvrier, médecin, boucher, assistant sociale, communicateur, avitailleur, chauffeur de bus, network manager, mère/père au foyer, journaliste, cuisinier, au masculin comme au féminin … avant d’être des « élu.e.s professionnel.le.s ». Votre perception et vos certitudes quant au monde du Travail en seront améliorées et vous permettront de prendre des décisions pour la collectivité en connaissance de cause. Par ailleurs, le saviez-vous ? « Elu.e » est inconnu au bataillon des bases de données métiers utilisées par nos différentes administrations liées à l’Emploi.

Ni « Munchausen », ni « Locked in »

Passons à la Santé, que pourrais-je vous souhaiter dans ce domaine ? De ne pas être victime d’un « Locked in syndrom » (syndrome d’enfermement) paralysant tout votre « core business », un type d’affection qui a tendance à vous recentrer exclusivement sur votre nombril et ce surtout en période électorale.
De ne pas développer en 2019, le syndrome de Munchausen qui, quelles que soient vos actions au détriment du bien collectif, vous permet d’être LA victime en attente de compassion, surtout face caméra. Et enfin d’éviter de souffrir à nouveau d’amnésie(s) passagère(s) à répétition favorisant le non respect de la parole donnée.

Pour terminer le paragraphe Santé sur une note positive, je vous souhaite de bosser à 200% pour garantir la Santé de tous vos concitoyens sans discrimination aucune, en vous préoccupant d’abord de leur bien-être. 
Et en vous rappelant que les « gens » ne sont pas des statistiques, et encore moins des euros sonnants et trébuchants. Ce sont des êtres humains qui ont un droit inaliénable, celui de vivre dans le respect et la dignité, peu importe leur âge, leur sexe, leur couleur, leur religion.

La prospérité kidnappée

Passons enfin à la Prospérité, cette Belle, kidnappée par quelques-uns au détriment de tous les autres. Celle dont nos parents et grands-parents nous ont tant parlé et à laquelle ils ont contribué par leur travail, leur combat, leur solidarité.

Dans ce cadre, je vous souhaite de prospérer en vous allégeant de vos nombreux mandats complémentaires, supplémentaires et jetons associés. Ainsi vous pourrez vous concentrer sur « le comment » vous participerez activement en 2019 à améliorer la Prospérité de tous pour que nous vivions décemment avec ce que gagnons, ce que nous percevons.

Les élections s’approchent à grand pas, il est impératif de rétablir la confiance entre les citoyens et les couleurs primaires (bleu, rouge, vert) de la politique au risque d’assister à l’arrivée des couleurs secondaires dont un brun « caca d’oie » très peu seyant et pourtant déjà présent de-ci, de-là sur le sol européen.

Pour terminer, je souhaite préciser que jamais je n’utiliserai l’expression « tous.te.s pourri.e.s » parce qu’il y a encore sur le terrain des élu.e.s bossant sans compter pour la collectivité et surtout sans « magouiller ».

A ces élu.e.s, je leur présente mes meilleurs vœux pour l’année 2019.

Une citoyenne active !